Cher Grigri

Cher petit singe gris. Tu as hérité de ton nom d’après le premier son que mon bébé poulet à fait . « Griiiiiiiiiiiiiii » . Tu as été son premier jouet favori. Et tu es bien vite devenu son meilleur ami. Tu es celui avec qui il a eu ses premières conversations. Bien avant que je sois capable de communiquer avec lui. Tu es celui qui l’a motivé à faire ses premiers pas. Il allait au bout de ses forces pour enfin t’attraper. Tu as dormi dans ses bras toutes les nuits , depuis les 4 dernières années. Et lorsqu’il se lève avant l’aube pour venir me rejoindre à pas de souris, toi son complice, tu es toujours de la partie.

crédit photo : l’emmèredeuse

Il y a eu des soirs où tu as mangé à table avec nous. Parce que si tu ne mangeais pas de brocolis , petit poulet non plus ne mangeait pas de brocolis. (#onchoisisnosbatailles)

Tu lui apprend à faire des compromis, à négocier.

Tu l’a accompagné dans son intégration à la garderie, et même la fois où en déménageant, il y a eu cette méchante éducatrice. Ça me rassure de savoir que tu es la. Pour le réconforter et le rassurer. Dans toutes les situations de sa vie de petit garçon. Il a un allié.

crédit photo : l’emmèredeuse

Tu le suis dans ses deux maisons. Quand par mégarde il lui arrive de t’oublier, tu es toujours le héro d’une histoire rocambolesque, arrivée pendant son absence. À son retour, nous lui racontons tes mille et unes aventures. Il te regarde de ses yeux émerveillés, pour lui, tu as tous les pouvoirs. Tu es au centre de tous ses jeux imaginaires. Tantôt un gentil, tantôt un méchant. Un chevalier ou un prisonnier des tortues ninjas.

Des fois en auto, on te laisse conduire. Tu cries après les gens. On fait le bruit d’une auto qui va vite avec notre bouche et petit poulet pense que tu fais de la vitesse. Ça le fait rigoler, à l’infini. Jusqu’à ce qu’il ait le hoquet, jusqu’à ce que son ventre lui fasse mal. Tu fais passer le temps, tu nous aide à créer des souvenirs.

On te fait parler aussi. Tu en dis des bêtises.Et on t’envoie réfléchir. T’es comme un singe magique. Tu guéris les bobos. Il t’aime d’amour.

crédit photo : l’emmèredeuse

 

Alors quand j’ai vu que petit poulet t’avais prêté à bébé loup parce qu’il pleurait, mon cœur s’est gonflé d’amour. Toi, grigri, ce qu’il a de plus précieux au monde. Il t’avait prêté à son petit frère pour que tu le console. Tu m’as fait réaliser que je faisais une pas pire job. Que mon fils était prêt à donner la seule chose qu’il possède pour rassurer son bébé frère, pour soulager son chagrin. Tu fais ressortir que du beau de mon petit garçon Grigri.

crédit photo : l’emmèredeuse

 

Et maintenant, que petit poulet se prépare à partir en voyage avec son papa, en voyage loin, de l’autre côté de l’océan. Loin, très loin de moi. Ça me rassure comme ça ce peut pas grigri de savoir que tu vas l’accompagner. Que s’il pleure parce qu’il s’ennuie pis que de l’autre bord de mon téléphone, FaceTime ne me permet pas de le prendre dans mes bras, tu vas être là toi.

Ton règne sera bientôt chose du passé Grigri. Bientôt, poulet ira à l’école. Il te laissera à la maison. Il te racontera peut être encore ses secrets avant de s’endormir pendant un moment. Mais bien vite il te délaissera. Je vais te garder précieusement jusqu’à ce que poulet soit papa à son tour. Parce que tsé, je suis sentimentale de même. Parce que dans mon cœur, t’es le symbole même de son enfance Grigri.

Author: l’Emmèredeuse

L’emMÈREdeuse, c’est moi : Catherine.
Maman de deux (petits monstres) adorables garçons : Tom le dresseur de loups et Henri le Bébé Loup.
Je suis copropriétaire d’une famille recomposée remplie d’amour et de folie.
Ma plume prend parfois des chemins humoristiques, parfois des plus sérieux, mais toujours ceux de l’authenticité et de l’humilité.
Maman Louve à mes heures. Je partage avec vous les petits et grands moments de mon quotidien de maman.
De maman ben ordinaire.
Qui travaille à temps plein … Pis qui fait son gros possible.