Vieillir comme des jeunes

Ce matin, je roulais dans mon beau quartier de banlieue. Les fenêtres ouvertes , les cheveux au vent. La valise de mon vus ben jam pack comme d’habitude. Mes deux kids en arrière, un qui pleurait et l’autre qui m’expliquait le chemin. Comme d’habitude. 

« noooooon maaaaaaamaaaaaan j’ai dit que la maison à papi c’est à droite. » 

 » poulet je viens de tourner à droite justement »

« Non t’as tourné à gaaaaaauuuuuuuche »

 (Soupir)

« Tu le sais même pas c’est où la maison de papi »

« T’as raison mon homme. On est perdu. »

Il s’est mis à pleurer « aaaah non maman pourquoi tu nous a perdu ? »

Moi à rire. Appelez moi immature si vous voulez. 

Quand j’ai soudainement vu un joli spécimen du sexe masculin jogger torse nu. Je le laisse passer devant moi au stop. Petit sourire aux lèvres. Tourne leeeentement. Petit poulet pleure toujours derrière.

« Ah non on est perdu. Appelle la police maman »
« Ben non poulet c’tune blague on est pas perdus »

« T’es PAS FINE maman. C’est pas Grôle. »

Je l’entend comme en écho Ben Ben loin. 
Je tourne lentement. Un peu plus pis je baisse mes lunettes soleil pour admirer la vue de devant. Pis BAM je me rend compte horrifiée que le petit gars n’est probablement même pas majeur. Douche d’eau froide dans face. Je suis peut être pas assez vieille pour être sa mère, mais clairement trop pour le regarder. 

Mon petit hamster s’est mis à rouler. Comme d’habitude. Ces temps-ci autour de moi j’entends des adultes (notez ici comment je ne m’identifie pas encore à cette catégorie d’humains.) dire qu’ils sont trop vieux pour ci et trop vieux pour ça. Pourtant on ne peut jamais être trop vieux pour la vie. C’est un choix que l’on fait de se laisser définir par notre âge.

Je me demande si un jour je vais me trouver trop vieille moi aussi. Si les petits jeunes vont se moquer de moi parce que selon eux j’aurai pas rapport. Comme la madame de qui on se moquait Quand on sortait danser parce qu’elle l’avait clairement pas. Parce qu’elle avait au moins 20 ans de plus que nous. Pis que dans nos têtes de petits jeunes elle avait pas d’affaire là. Je vais tu m’en rendre compte un jour si je fitte pas à une place? Ou ben si je vais m’en foutre et aller danser si j’en ai envie?

« Elle devrait s’habiller de son âge » c’est quoi que ça veut dire ça au juste ? Faites moi-donc un tableau de ce qui est raisonnable comme vêtement ou comme couleur par catégorie d’âge. Je vais clairement faire honte à mes enfants dans 30 ans #animalprintlover je m’assume complètement dans ce vice (pour l’instant)

« Elle se prend pour une jeune » Y’a tu quelqu’un qui va me le dire quand j’aurai pu le droit d’extérioriser le fait que je me sens libre en dedans ? On peut tu vraiment en vouloir à quelqu’un de rire à gorge déployée ? D’avoir du fun. Sous prétexte de son âge ? Qui a dit que les adultes devaient être plates. Devaient être beiges? Je connais des jeunes qui se prennent pour des vieux pis personne s’en plaint. Pourtant dans mes yeux c’est ben plus grave ! 

J’en suis venu à la conclusion que je m’en rendrai probablement pas compte. Pis c’est ben correct de même. Ça va être moi pis mes amies les vieilles pas rapport un peu pompettes qui vont danser en plein milieu du dance floor. Ils riront de nous les petites jeunesses, ça leur fera une histoire à raconter le lendemain. Ça va être moi la petite vieille qui s’habillera pas de son âge. Pis qui va rocker les imprimés pis les paillettes toute sa vie. So what si ça me rend heureuse. Si je me trouve belle de même. Ah pis ça va sûrement être moi la petite vieille qui va se prendre pour une jeune. Qui va continuer de suivre du mieux qu’elle peut les tendances. Parce que je suis un esprit libre. Parce que je serai jamais beige.  Je refuse d’être autre chose que ce que j’ai envie d’être.

Pis s’il vous plaît. Mes enfants. Demandez-moi pas d’agir de « mon âge » un jour. Parce que ça veut absolument rien dire. Demandez moi pas d’arrêter de rire parce que je ris trop fort ou de danser parce que je vais vous faire honte devant vos amis. Parce que je vous le dit mes amours, c’est à cet exact moment là que je vais commencer à vieillir. Pour vrai. Et rendu là. Il n’y aura plus de marche arrière.

Author: l’Emmèredeuse

L’emMÈREdeuse, c’est moi : Catherine.
Maman de deux (petits monstres) adorables garçons : Tom le dresseur de loups et Henri le Bébé Loup.
Je suis copropriétaire d’une famille recomposée remplie d’amour et de folie.
Ma plume prend parfois des chemins humoristiques, parfois des plus sérieux, mais toujours ceux de l’authenticité et de l’humilité.
Maman Louve à mes heures. Je partage avec vous les petits et grands moments de mon quotidien de maman.
De maman ben ordinaire.
Qui travaille à temps plein … Pis qui fait son gros possible.