« Jeune » adulte jusqu’à quand ? « Jeune » maman pour combien de temps?

« Oh mon dieu t’es tellement jeune. »

« T’as eu tes enfants tellement tôt. »
« T’es vraiment jeune pour avoir deux enfants. »

Je me sens parfois infantilisée par les adultes plus vieux que moi que je rencontre.

Depuis que je suis maman je me remet souvent en question et je me demande si certains commentaires que les autres générations de parents nous donnent n’y seraient pas pour quelque chose.

Je veux dire, quand j’étais petite, mes parents étaient pour moi des adultes accomplis. Pas des jeunes adultes. Dans ma tête c’était des vrais de vrais de vrais adultes. 

Ma mère avait des cheveux courts qui lui donnaient l’air d’avoir 2 fois son âge et des vêtements qui cachaient bien ses courbes. Mon père avait la moustache la plus fournie de l’histoire. Aujourd’hui je réalise qu’ils avaient sensiblement le même âge que moi aujourd’hui. Il s’assumaient 100 fois plus cependant. 

Je me demande si dans les yeux de mon fils je suis une « vraie » maman. Une madame.

Je veux dire, je me regarde dans le miroir et j’ai l’impression d’avoir seize ans encore. Je doute tout le temps de ce que je fais. Je me remet en question tous les jours. « Tout d’un coup que je suis entrain de scrapper mes kids parce que j’en suis encore une moi-même? » 

Pis en même temps… la semaine passée j’étais sous le choc. Je me suis trouvé une dizaine de cheveux blancs…je vieillis. 

J’ai commencé à magasiner ma première petite crème pour le vieillissement de ma peau qui (OUI!) a débuté. Décider si je vais teindre mes cheveux blancs est un questionnement d’actualité dans ma vie. Parce que clairement vivre dans le déni en les arrachant ne fonctionne pas. Quand ils repoussent ils sont encore plus voyants : droit sur ma tête, à contre courant. J’ai l’impression qu’ils me font coucou, ou bedon des « fuck you ».

J’approche la trentaine. 

J’entends déjà certaines personnes dire : trente ans …. franchement c’est tellement jeune. C’est ça le problème.

Jeune pour qui ? Je veux dire, ça va toujours Ben faire 15 ans que j’ai eu 15 ans.

Jeune pour quoi ?

Comment voulez-vous que je me prenne au sérieux dans mon rôle de mère, de femme et de professionnelle si on me rappelle constamment que je suis « dont ben » jeune. Pas pour m’encourager. Pas sur un ton nostalgique du genre :  » aaaaaah mes trente ans, c’était mes belles années.  » 

Non. Presque comme un reproche.

Je suis tu trop jeune pour réussir ?

Ça me joue tellement dans la tête que des fois je me demande si j’ai fais une gaffe en aillant mes enfants « si » jeune. Je me questionne à savoir si j’avais vraiment été une meilleure mère 5-10 ans plus tard.

Je ne sais pas si je vais me prendre au sérieux un jour. Je ne sais pas si je vais me trouver assez vieille pour assumer mes décisions. Pour arrêter de justifier chaque choix que je fais. Pour moi et pour mes enfants. 

Je ne sais pas si un jour je vais arrêter de voir la fille de 16 ans en me regardant dans le miroir. Si je vais me sentir une adulte à 100% dans ma tete, si je vais devenir une vraie madame. 

Peut être que la coupe champignon pour moi et la moustache pour mon chum est le passage obligé pour gagner notre badge d’adultes.

Author: l’Emmèredeuse

L’emMÈREdeuse, c’est moi : Catherine.
Maman de deux (petits monstres) adorables garçons : Tom le dresseur de loups et Henri le Bébé Loup.
Je suis copropriétaire d’une famille recomposée remplie d’amour et de folie.
Ma plume prend parfois des chemins humoristiques, parfois des plus sérieux, mais toujours ceux de l’authenticité et de l’humilité.
Maman Louve à mes heures. Je partage avec vous les petits et grands moments de mon quotidien de maman.
De maman ben ordinaire.
Qui travaille à temps plein … Pis qui fait son gros possible.