Demain c’est notre anniversaire mon amour, et je voudrais juste te dire que…

crédit photo : Robbie photographie

Tu es l’homme de ma vie. L’homme de mes rêves.

Ça fait peut-être un peu cul-cul, mais c’est quand même ça qui est ça.

Je te trouve de plus en plus beau. De jour en jour. Les cheveux courts, les cheveux longs.

Avec barbe ou sans barbe.

Ta beauté c’est pas là-dedans qu’elle est. C’est une beauté qui est juste à toi.

C’est dans tes yeux quand tu regardes nos enfant, dans ton regard rempli d’amour, de tendresse et de fierté. Dans la petite larme du coin de ton oeil qui est jamais très loin quand notre bébé est  inconsolable.

C’est dans tes bras, quand tu dors toute la nuit avec bébé qui a mal aux dents.

C’est dans tes épaules et dans ta nuque, quand  tu quittes pour le travail tôt le matin, et que tu reviens tard le soir. Je le sais que c’est lourd parfois. Je le sais mon amour, que tu travailles fort. Et je te remercie.

T’es le plus beau. Dans ton envie de nous protéger. De nous rendre heureux.

Chaque fois que je te vois bercer notre bébé plus longtemps qu’il le faut, juste parce que t’as envie de le coller, c’est pas compliqué, je retombe en amour fou avec toi. J’ai envie de t’en faire au moins 10 autres.

Tu es le meilleur papa que je pouvais souhaiter pour mon bébé Loup. Patient. Aimant. Joueur. Un papa qui  donne des bisoux, qui donne des câlins.  Un papa qui enfile le porte bébé et qui dit je t’aime.  Un papa qui pleure de bonheur parce que  »il est juste trop beau mon amour ».

Tu t’occupes du bain et des couches explosives. Ok, y’a toujours des fois y’a de l’eau partout sur les murs, mais quand je les entend s’étouffer de rire pendant que je remplis le lave-vaisselle, je peux juste pas m’empêcher de sourire. Tu t’assures de les faire crier un peu chaque jour, et aussi des fois pleurer. J’aimerais dont ça que tu comprennes que le poulet a juste 4 ans, c’est pas ton meilleur ami tsé. Des fois tu pourrais le laisser gagner.

C’est le chaos parfois chez nous : les chatouilles, les bagarres, le king du lit, les guerre de nerf, les histoires d’avant dodo qui n’ont absolument rien de relaxant. Des fois je dois demander des pauses de silence aux enfants…comprenant toi bien entendu ! Notre style parental a beau ne pas être des plus discipliné… Tu fais en sorte de mettre de la magie dans leur enfance et jamais je ne pourrai assez te remercier pour ça.

Et que dire du fait du beau-papa formidable que tu es. Je peux tout expliquer en quelques mots : sur notre première photo de couple, il y a 3 personnes : toi, moi et petit poulet, et ça ça en dit long sur la personne que tu es. Tu nous a pris tous les deux. Tu as fait de nous ta famille. Tu as déjà pleuré dans mes bras parce que t’aurais voulu être son papa.

Moi aussi mon amour, j’aurais voulu te connaître avant, pour pouvoir t’aimer plus longtemps.

Oh la vie n’est pas toujours comme on l’aurait cru au tout début, je le sais. La période de lune de miel a rapidement été terminée. J’étais une jeune maman monoparentale avec beaucoup de responsabilités… Désillusionnée, au cœur qui avait été brisé, massacré. Mais t’es sauté avec moi dans ma vie un peu folle. T’as voulu partager mes joies et peines. Prendre soin de nous deux, comme personne avant. T’as jamais regardé en arrière.

Pour un jeune couple on a eu des hauts très hauts, proportionnellement aux bas qui ont été très bas. Mais on est encore là. Et je t’aime encore plus que je le croyais possible. Les nuits blanches de la dernière années nous ont laissés cernés, irritables et tellement plus soudés. Je le sais que je veux faire toute ma vie avec toi. Je t’aime plus que jamais.

Tu me donnes envie d’être la meilleure version possible de moi-même, tu fais ressortir le meilleur de la femme que je suis. Tu es mon support quand ça va moins bien. Tu es mon confident, mon amant, mon meilleur ami.

Je m’excuse d’avoir toujours peur de te perdre. Ça t’enrage des fois, ma jalousie. Je le sais que ça m’appartient, que c’est des petites bibittes que je traînent depuis longtemps, mais tu sais quoi mon amour, même après 3 années passées à tes côtés, j’ai encore parfois de la difficulté à croire la chance que j’ai. De t’avoir trouvé, et que tu sois tombé amoureux de moi, ce soir de mars-là.

J’en veux pu des papillons enivrant d’un début de relation.

Parce que ça me chatouille encore dans le ventre, quand tu m’embrasses dans le cou. Et ça goûte meilleur que tout.

 

 

Notre première photo de  »couple » (OMG mini-poulet !) Crédit photo : l’emMÈREdeuse

Bon anniversaire mon amour.

Author: l’Emmèredeuse

L’emMÈREdeuse, c’est moi : Catherine.
Maman de deux (petits monstres) adorables garçons : Tom le dresseur de loups et Henri le Bébé Loup.
Je suis copropriétaire d’une famille recomposée remplie d’amour et de folie.
Ma plume prend parfois des chemins humoristiques, parfois des plus sérieux, mais toujours ceux de l’authenticité et de l’humilité.
Maman Louve à mes heures. Je partage avec vous les petits et grands moments de mon quotidien de maman.
De maman ben ordinaire.
Qui travaille à temps plein … Pis qui fait son gros possible.