Conseil d’amie : trop d’activités en même temps, ça brise les enfants.

Conseil d’amie. | Ma fin de semaine de marde.

Ca fait qu’en fin de semaine…. on a été chercher notre chiot, tom a choisi Pour 100$ De jouets pis De gugusses qui font du bruit au mondou Pour Le bébé chien. on a été souper chez matante joannie et mononcle Alex toute la famille.

Pis On a mangé De la pizza deux jours de suite. Me semble que ça mérite un trophée de cool-mom.

En revenant tom a pas voulu se brosser les dents « parce que c’est teeeeeerrible Maman ». Crise de bacon dans salle de bain.

Le chiot a hurlé toute la calice De nuit.

Pis Tom était debout à 5:00 pour jouer avec … j’ai rien dit. Tsé je m’imagine à 5 ans, recevoir le St -Bernard que je voulais tant avoir… j’aurai été debout aux aurores moi avec. J’ai essayé de méditer dans ma tête pour me calmer.

On a même déjeuné du Tim que je suis allée chercher en petit kit : pyjamas-pas de-brassière-les-yeux-croûtés-et-une-couette-sur-la-tête, parce que j’avais oublié d’acheter du pain, pis que j’avais besoin de 2 litres de café fort pour passer au travers de ma journée.

Rendu au service au volant, j’avais oublié la commande (depression is a bitch, mon cerveau est saturé) j’ai donc pris un shit load d’affaires sucrées et grasses. En revenant à la maison : « Poulet, voulais-tu du jus ou du lait au chocolat toi? »

« J’avais demandé les deux. »

« Yeah right. Ah pis fais dont ce que tu veux. Party mon homme gâte toi. »

Je me suis traitée de conne quand le sugar rush est embarqué… Oh well.

On est allé voir Disney on ice

J’ai dû vendre un rein pour acheter une épée pis un poumon pour acheter une petite crisse de boule de slush pas mangeable.

Moi j’avais des frissons en regardant les princesses pis Tom pleurait pour partir après l’entracte « y’était tanné ».

Moi pis mon manque de sommeil on s’est vu le prendre par les épaules au ralenti pis y dire dans le blanc des yeux : « toé mon petit ingrat veux tu que je te dise de quoi !? C’est même pas le père-noël qui les a emmener les billets. PARCE QUE Y’EXISTE PAS LE PÈRE-NOËL. C’est MOÉ qui travaille pour t’emmener icitte fake tu vas t’asseoir pis écouter jusqu’à fin. »

Mais à la place, jai pris une bonne inspiration et je lui ai acheté un hot dog pour avoir la paix 30 secondes.

Mais il voulait un hamburger.

Mais y’en avait.

Mais il voulait un hamburger.

Mais y’en avait pas.

ça fait qu’il a lyrer en shakant ses épaules slackes : « Ben laaaaaaaaaaaaaaaaa ».

En sortant y’a pas voulu mettre son manteau. Y’a fait la crêpe dans le fond du char.

Y’a hurlé tout le long de la 15 de Montréal à Mirabel. (Non c’était pas une parade de pompier, c’était mon fils).

Fake j’ai dit qu’on allait pas souper chez mémère. Ca fait une semaine qui l’attend son souper du dimanche. Y’a pleuré sa vie. Pis moi aussi.

Y’a remis son manteau de peine et de misère sans se détacher. Pis y s’est endormi d’épuisement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là, le deal c’était qu’il faisait une sieste. Mais je l’entend jouer aux dinosaures. Pis je suis brûlée. Ben raide de ma fin de semaine. Fake Je chill un peu pis je vais faire comme si Je Le savais pas qu’il avait pas dormi. Pis je vais le laisser gagner.

Pis j’ai décidé d’aller quand même souper chez ma belle mère.

Parce que j’ai pas le goût de tenir mon
bout à soir.

Je m’excuse d’ailleurs aux gens vivant entre Mirabel et Lachine, la parade repasse à 16:00. Et y’a une reprise à 20:00 Lachine-Mirabel. Merci bon soir.

Tsé Quand tu penses que t’es les parents les plus chills du monde. Conseil d’amie : une activité par fin de semaine, c’est ben en masse. Trop d’activités en même temps ça te brise les enfants dans le cerveau.

La fin de semaine prochaine je vais te rebalancer toute la patente. Je calice e-rien. PANTOUTE.

Je dépense pas une cenne. Watch moi ben chiller sur le sofa en bobettes. Pis manger des toasts pendant 48 h.
Inspire-expire, c’est juste une mauvaise journée. Pas une mauvaise vie.

Author: l’Emmèredeuse

L’emMÈREdeuse, c’est moi : Catherine.
Maman de deux (petits monstres) adorables garçons : Tom le dresseur de loups et Henri le Bébé Loup.
Je suis copropriétaire d’une famille recomposée remplie d’amour et de folie.
Ma plume prend parfois des chemins humoristiques, parfois des plus sérieux, mais toujours ceux de l’authenticité et de l’humilité.
Maman Louve à mes heures. Je partage avec vous les petits et grands moments de mon quotidien de maman.
De maman ben ordinaire.
Qui travaille à temps plein … Pis qui fait son gros possible.