Dossier infertilité | Fin du premier chapitre.

crédit photo : robbie photographie

 

J’avais l’intention de faire de ce texte un texte de conclusion. De faire le point sur ce que m’a fait vivre ce dossier qui me tenait tant à cœur, des belles rencontres que j’y ai fait. De ce que j’ai appris.

Je ne vous cacherai pas que de me replonger autant de fois dans cette réalité qui est aussi la mienne n’a pas été facile. J’ai longtemps repoussé le moment de débuter l’écriture des textes, parce que ça me remettait devant les yeux le fait que l’infertilité prend beaucoup de place dans mon corps et dans ma vie. C’était douloureux. Le sentiment d’impuissance que je ressens depuis des années a plusieurs fois pris toute la place cette semaine.

Au final, j’en retire cependant beaucoup plus de positif que de négatif.

Et je ne peux tout simplement pas mettre un point final à cette aventure.

Pas après les centaines de messages que vous m’avez écrit pour me remercier de parler de l’infertilité. Vous m’avez aussi écrit pour me dire combien vous vous sentiez enfin comprises. Et que vous ne vous sentiez enfin, plus seules. Je ne peux pas fermer définitivement ce dossier après vos courriels dans lesquels vous me racontez vos histoires, vos tristesses, vos deuils et vos victoires.

Vous m’avez touchés cette semaine par vos commentaires et vos partages. Mon but était de mettre un baume  sur le cœur de plusieurs, et je crois que les témoignages publiés ont réussis à redonner de l’espoir à plus d’unes.

J’ai donc décidé de faire une autre série, d’au moins trois nouveaux portraits de femmes et leur histoire. Je ferai  un dossier permanent sur mon blogue dans lequel je vais regrouper tous les textes traitant d’infertilité. J’ai espoir que cette section pourra devenir un réconfort et une référence qui pourra perdurer dans le temps pour les femmes à la recherche de support et d’histoires inspirantes. Soyez donc à l’affut pour les nouveaux portraits qui seront en ligne sous peu, et j’en suis convaincue tout aussi inspirants.

Dans cette première mouture, je vous ai présenté quatre femmes que j’ai appris à connaître et à reconnaître. Quatre femmes, aussi belles les unes que les autres, à l’intérieur comme à l’extérieur. Des modèles de courage, de détermination et de force. Quatre définitions de la résilience.

Léa, merci pour ta confiance et ton sourire contagieux. Je te souhaite une fin de grossesse douce comme le miel et un beau bébé en santé. Gabriel est chanceux de t’avoir comme maman.

Fanny-Gabrielle, merci pour ta franchise et ton authenticité. Merci de t’impliquer autant pour la cause. Je te souhaite de trouver la paix intérieure, du répit de la douleur et de la santé. Je suis convaincue qu’un jour, ton rêve se réalisera.

Marie-Ève, Merci pour ton amitié. Depuis plus de 20 ans. Pour ta douceur et ta générosité. Merci aussi à ton Guillaume, de m’avoir laissé raconter votre histoire. Vous formez une magnifique famille. Je vous souhaite de continuer d’être heureux et unis.

 

Geneviève, merci pour ta disponibilité et ta patience.

Et finalement, un merci tout particulier à Audrée, de Robbie Photographie. Merci d’avoir compris l’essence même de chacune de ces trois femmes et d’avoir su rendre sur photo leur rayonnement bien à elles. Merci de leur avoir permis de se trouver belles sur photos, de leur redonner un peu de ce que l’infertilité leur vole au quotidien : de la féminité et de la confiance en elles. Tu as un immense talent, et une sensibilité bien particulière. Merci d’avoir décider de poursuivre avec moi cette aventure, d’autres merveilleuses rencontres nous attendent.

 

Merci à Vicky Aubin, pour la mise en beauté avec les produits Mary-Kay.