La raison pour laquelle mes enfants grandissent entourés d’animaux…

Parfois, on me demande pourquoi mon fils a autant d’animaux de compagnie.

On me dit à la blague que ma maison a l’air d’un zoo ou d’une animalerie.

Rectification : Nahla-le-chat-siamois-à-boute-de-la-vie était là avant Tom-le-dresseur-de-loups et Guillaume avait déjà un chat :  »La grosse ». Tom a eu son cochon d’inde  »Tatsuh » à sa fête de 3 ans. Et est venu feu-Déchiqueteur lui tenir compagnie, puis le Petit Déchiqueteur, lorsqu’il nous a quitté. Pauline est venue se joindre à notre famille il y a quelques mois.

Je souhaite à mes enfants de le trouver, l’animal de leur vie.

Et d’apprendre ce que c’est que d’aimer tellement fort que ça fait mal.

Je leur souhaite de trouver celui qui sera là pour eux.

Quand moi je ne comprendrai plus leur peine, et qu’ils n’y comprendront pas grand chose de plus eux-mêmes.

Quand je l’aurai pas l’affaire. Pis que mon grand garçon aura l’impression que les adultes c’est juste des cons.

Pauline sera là, couchée collée avec lui dans son lit. Il va pouvoir la serrer du plus fort qu’il peut et enfouir son nez dans son cou. Jusqu’à temps que ça fasse du bien, que ça desserre un peu en dedans. Jusqu’à temps qu’elle le fasse rire en pleurant, parce qu’elle va avoir liché la dernière petite larme salée qui va lui couler sur le nez.

Je leur souhaite d’avoir un confident à quatre pattes, à qui ils pourront dire tous leurs secrets sans crainte d’être trahi. Pas comme leur nouvel ami de la Poly. Parce que les humains des fois, c’est franchement décevant. Et puis, c’est bien connu, les animaux comprennent souvent bien plus de choses que nous de toute façon.

Ils ont cette douceur dans l’âme, qui se reflète dans leur regard. Ils nous aiment à la vie à la mort, et ça vient de la bonne place dans le cœur.

Qui ne souhaite pas à ses enfants d’être aimé autant et inconditionnellement ?

Avoir un chien, c’est recevoir une dose d’amour phénoménale en rentrant à la maison le soir. Tous les soirs. C’est être pour toujours, la personne favorite de quelqu’un. Quelqu’un qui nous pardonne tout. C’est avoir un ami toujours prêt à jouer et un gardien qui nous fait sentir en sécurité le soir.

Avoir un chat, c’est avoir quelqu’un qui vient se réchauffer dans notre lit la nuit. Qui nous embête pendant qu’on veut relaxer dans notre bain. Qui nous réconforte avec ses ronronnements, qui nous réveille en nous piétinant la tête, mais qui fait les plus doux des câlins le matin. Un chat c’est le meilleur compagnon des matins paresseux au lit et des siestes sur le divans les après-midis pluvieux.

Avoir un cochon d’inde, c’est avoir la responsabilité d’un petit être rigolo, doux et patient. Pour qui on construit des châteaux de mégas-blocs et des labyrinthes géants. C’est un compagnon de jeu bien malgré lui, que l’on récompense avec de la laitue à la fin de la journée. C’est créer des petits souvenirs qui couinent  »huit-huit-huit » pour la vie.

Offrir un animal à son enfant c’est lui offrir l’amour et l’amitié. Le laisser découvrir ce qu’est la fidélité. Et l’initier aux responsabilités. C’est lui apprendre la douceur, envers les plus petit que soi, mais aussi envers les plus grand. C’est d’enseigner ce qu’est le respect, envers tout être vivant. C’est aussi malheureusement parfois lui permettre d’apprivoiser le deuil et les vrais gros chagrins. Ceux qui forment des boules dans la gorge et qui font mal quand on respire.

Alors oui, chez moi c’est une animalerie, ou un zoo si vous préférez. Mais nous autres, on appelle plutôt ça être une famille.

 

Author: l’Emmèredeuse

L’emMÈREdeuse, c’est moi : Catherine.
Maman de deux (petits monstres) adorables garçons : Tom le dresseur de loups et Henri le Bébé Loup.
Je suis copropriétaire d’une famille recomposée remplie d’amour et de folie.
Ma plume prend parfois des chemins humoristiques, parfois des plus sérieux, mais toujours ceux de l’authenticité et de l’humilité.
Maman Louve à mes heures. Je partage avec vous les petits et grands moments de mon quotidien de maman.
De maman ben ordinaire.
Qui travaille à temps plein … Pis qui fait son gros possible.