Depuis un petit bout chez nous, papa c’est notre roche.

J’ai cherché toute la journée les bons mots. Ceux qui allaient me permettre de t’exprimer à quel point selon moi t’es le Papa de l’année. Mais je suis entrain d’écrire mes vœux de mariage et j’ai peur de me répéter. T’es pas juste un père d’exception. T’es dans une catégorie à part.

Parce que depuis un petit bout, t’es le pilier de notre famille.

Depuis un petit bout t’es Papa et la moitié de Maman.

Maman est un peu confuse des fois.

Fatiguée beaucoup.

Tu te lèves en chantant avec les garçons.

Je les entend s’étouffer avec leur déjeuner tellement tu les fait rire fort.

Tu leur demande de me souffler des milliers de baisers en partant et tu n’oublie jamais de m’embrasser. « Bonne journée mon amour ».

Depuis un petit bout c’est juste toi qui va à la garderie. C’est toi qui pense au petit chapeau d’Henri et à la valise de thomas pour chez Papa.

C’est toi qui me met au courant des anecdotes de la journée que les éducatrices t’ont racontées.

Tu débarrasses la table et tu remplis le lave-vaisselle.

Depuis un petit bout y’a juste toi qui donne les bains. Qui brosse les dents en faisant « aaaaah » et qui couche nos chatons en les berçants.

Depuis un petit bout, tu respectes mes silences.

Et tu consoles mes crises de larmes. Tu pardonnes mes écarts. Et tu transforme mon laid en beau.
T’es là, fort et droit. Réconfortant.

Et t’as jamais été aussi beau…

Parce que c’est toi le Papa qui passe la journée dans la piscine à amuser les enfants. Le Papa pro du BBQ et des fusils à l’eau. Le Papa qui les chatouilles à outrance.

Le Papa qui pleure « Parce qu’ils sont trop beaux ». Le Papa qui soigne les bobos. Le Papa qui veut faire du cododo.

Le Papa qui donne des « permissions spéciales » si souvent qu’elles sont plutôt la norme.

C’est toi le papa qui sacre en assemblant des jouets, et qui finalement doit les essayer avant les enfants.

C’est toi le papa qui ne grimace jamais devant  une chip mouillée offerte par notre bambin. Il te la fait manger en gazouillant de bonheur et toi tu souris.

Et je fonds.

C’est toi le Papa présent. Qui met sa famille au centre de toutes ses décisions.

C’est toi, l’homme d’exception que mes fils ont comme modèle.

On élève des beaux garçons. Inside out.

Et c’est un peu beaucoup grâce à toi. Le plus bel humain que j’ai rencontré. Le meilleur papa que je pouvais trouver.

On apprend. On essaye. On se trompe. On s’aime. On recommence.

Bonne fête des papas mon Guillaume.

Dans un petit bout, mon amour, je vais être prête pour que tu me repasses la touch.

Promis.

Author: l’Emmèredeuse

L’emMÈREdeuse, c’est moi : Catherine.
Maman de deux (petits monstres) adorables garçons : Tom le dresseur de loups et Henri le Bébé Loup.
Je suis copropriétaire d’une famille recomposée remplie d’amour et de folie.
Ma plume prend parfois des chemins humoristiques, parfois des plus sérieux, mais toujours ceux de l’authenticité et de l’humilité.
Maman Louve à mes heures. Je partage avec vous les petits et grands moments de mon quotidien de maman.
De maman ben ordinaire.
Qui travaille à temps plein … Pis qui fait son gros possible.