Lettre à la femme que j’étais, avant de briser ma famille.

Salut ma belle. Je sais que t’es malheureuse. Je sais que tu es épuisée : tenir ton couple, ta famille à bout de bras, ça gruge vraiment beaucoup d’énergie. Je sais que tu te dis que tu es probablement capable faire ça toute seule : et tu as raison. Turns out que finalement, t’as besoin de personne […]

Read More

Ton premier  »je t’aime pu ».

Tu reviens demain de chez papa mon grand. et j’ai tellement le goût qu’on passe une belle semaine. Qu’on efface la dernière. Qu’on ne garde juste les colle-colle et les bisous. Les rires et les sourires. On oublie les crises, mes soupirs. Tes petits bras croisés qui refusent de s’habiller et mes yeux en l’air. […]

Read More

Au bout du rang.

Crédit photo : Alexandra Dion   Écrire sur tout. Écrire sur rien. Écrire sur nous. Écrire le quotidien. Je pourrais toujours écrire parce que ca fait juste du bien. Juste écrire ce qui en est, écrire ce qu’on fait, pour s’en souvenir les jours où on a l’impression que tout défile si vite qu’on l’a […]

Read More

Ce matin, j’avais hâte que tu partes chez papa.

C’est pas beau à dire, je sais. Je me déteste. On a eu une semaine difficile mon poulet. T’as pleuré beaucoup, pis moi aussi. Tu essaies de tout contrôler du haut de tes presque 5 ans. Tu t’opposes à tout ce que je dis. Tu veux pu prendre ton bain, ni brosser tes dents. Je […]

Read More

Quand l’infertilité se conjugue au masculin | L’histoire de Marie-Ève

Crédit photo : Robbie Photographie Marie-Ève,  c’est ma plus vieille amie d’enfance. Je me rappelle encore la première fois que je l’ai vue : belle petite blonde souriante. Je faisais des aller-retour devant sa maison avec ma corde à danser en espérant qu’elle sorte pour jouer avec moi. C’est ce qui est arrivé, et pendant plusieurs […]

Read More

À toi, mon amie que j’ai perdue de vue.

J’ai envie de te dire que je t’ai tellement aimée. Fort. Pour tout ce que tu es. Avec tes petits coins d’ombres et tes tellement grandes qualités. À une certaine période de ma vie, t’a été exactement l’amie dont j’avais besoin. On était proches, plus que proches. Je dirais fusionnelles. J’avais mal quand t’avais mal. […]

Read More