Survivre à la rentrée : mes coups de coeur.

Premièrement je dois vous dire que je DÉTESTE tout à propos de la rentrée. Ça me rend émotive. Je voudrais que ce soit l’été toute l’année. Du slow living, des petites journées improvisées… La routine de l’école me gosse vraiment. On a eu une année difficile l’an passé et je redoute encore plus l’année qui s’en vient.

Ceci étant dit, j’ai beau repousser le plus possible les achats et tout le tralala, j’ai pas le choix : l’école recommence la semaine prochaine.

Je tiens à mentionner aussi que cet article n’est aucunement commandité, c’est mes vrais de vrais coups de coeur 🙂 .

 

Le livre  »Les lunchs », par Geneviève O’gleman.

J’ai reçu le livre et je l’adore. Les recettes sont simples et savoureuses. Je salive juste à penser aux falafels. C’est clairement la première recette que je vais essayer. Ce que je fais quand j’achète un nouveau livre de recettes c’est que je donne des petits post-it de couleurs différentes à chaque membre de la famille, ils choisissent les recettes qui les inspirent et mettent un petit post-it. Je m’assure donc d’essayer des nouvelles recettes qui ont plus de chances de plaire à ma gang de gars !

 

 

 

Les pochettes réutilisables d’Omaïki.

Je les utilise à toutes les sauces !  Bien sûr dans le lunch elles remplacent les petits sacs de plastique. Je les utilise aussi pour envoyer les sous les jours de congé de lunch quand Tom mange à la cantine de l’école. J’ai essayé plusieurs marques et celles-ci restent mes favorites, facile à ouvrir et refermer pour les enfants et surtout tellement résistantes.

Les filles d’Omaïki on d’ailleurs ouvert une boutique zéro déchet à Blainville, vous allez y trouver plein d’options écolos que ce soit pour la rentrée ou pour un usage quotidien dans la maison, il y a plein de produits ménager en vrac, bref ça vaut vraiment le détour !

Va visiter leur site juste ici

 

 

Les étiquettes  »Colle à moi ».

Ça fait plusieurs années que je les utilise, autant pour la garderie que pour l’école. J’identifie TOUT avec ces étiquettes et jamais elles ne m’ont déçues au niveau de la résistance. Elles sont abordables et il y a vraiment un grand choix de motifs et de thèmes.

 

 

Leur site internet est juste ici

 

Les sacs Parkland.

Je suis une grande fan de cette marque-là parce que les sacs sont fabriqués à partir de bouteilles de plastique recyclées. Quand je peux faire un choix écolo, c’est clair que je le fait.  Il y a plusieurs modèles de sacs, nous on avait pris le modèle plus petit pour la maternelle et c’était parfait ! Juste assez grand, parce qu’on va se le dire, leur sac d’école est souvent beaucoup trop grand lorsqu’il débutent l’école à cinq ans. On a aussi une boîte à lunch qu’on utilise encore et qui est comme neuve, donc la qualité est vraiment belle.

Ils sont en vente entre autre chez Sports Experts, Clément et Yellow.

 

 

J’aurai cette boite à lunch à faire tirer cette semaine sur la page Facebook reste à l’affut 🙂

 

Voici leur site :

ici

 

RESPIRER PAR LE NEZ 

Le plus important selon moi. En profiter pour faire les achats avec les enfants, les laisser choisir quelques petits trucs spéciaux pour les motiver lors des journées plus difficiles.

Prendre des photos cute de la première journée d’école (et de la dernière mais j’ai oublié l’année passée #badmama) pour réaliser à quel point ils grandissent en une année.

J’ai le coeur triste de me séparer d’eux, mais aussi rempli de fierté devant mes garçons qui grandissent.

 

Je vous souhaite une bonne rentrée 2019 !

Author: l’Emmèredeuse

L’emMÈREdeuse, c’est moi : Catherine.
Maman de deux (petits monstres) adorables garçons : Tom le dresseur de loups et Henri le Bébé Loup.
Je suis copropriétaire d’une famille recomposée remplie d’amour et de folie.
Ma plume prend parfois des chemins humoristiques, parfois des plus sérieux, mais toujours ceux de l’authenticité et de l’humilité.
Maman Louve à mes heures. Je partage avec vous les petits et grands moments de mon quotidien de maman.
De maman ben ordinaire.
Qui travaille à temps plein … Pis qui fait son gros possible.