Vieillir comme des jeunes

Ce matin, je roulais dans mon beau quartier de banlieue. Les fenêtres ouvertes , les cheveux au vent. La valise de mon vus ben jam pack comme d’habitude. Mes deux kids en arrière, un qui pleurait et l’autre qui m’expliquait le chemin. Comme d’habitude.  « noooooon maaaaaaamaaaaaan j’ai dit que la maison à papi c’est à […]

Read More

Moi. L’infertile. Une histoire de jalousie chronique

Peut être que tu juges que je devrais me compter chanceuse, j’ai deux magnifiques garçons en santé. Effectivement. Je suis privilégiée et j’en suis consciente. Cependant. J’ai toujours rêvé d’avoir une grosse famille, 3-4-5 enfants. Le troisième sera autant désiré que le premier. Même chose pour le dernier. Ça me brise le cœur de devoir […]

Read More

La valeur du temps. 

J’ai toujours été comme ça. J’ai eu hâte de terminer le secondaire. Hâte d’être majeure. Hâte de diplômer du Cégep, hâte d’avoir une vraie  »job ». Hâte de diplômer de l’université. D’avoir une maison. D’avoir des enfants. De vieillir. Je pensais que lorsque j’allais avoir atteint tous ces buts, j’allais prendre ma vitesse de croisière et […]

Read More

Faire le deuil de Maman-Parfaite

Du plus loin que je peux me souvenir. J’ai toujours voulu être maman. J’avais pas juste une idée du modèle que je voulais être, je savais lequel j’allais m’acheter. Comme si ça ce magasinait ça, un kit de bonne mère. J’ai eu beau chercher, même dans le mieux vivre, même au Jean Coutu(on y trouve […]

Read More

Quand je te regarde dormir.

Quand je te regarde dormir, tout croche, complètement abandonné à tes rêves de petit garçon, je me dis que t’es chanceux d’être tombé sur une pas pire famille. T’as la chance de vivre une vie où ton plus grand soucis est de choisir si tu vas boire ton lait au chocolat « tourné » dans ton verre […]

Read More

Petit poulet et les lumières rouges

Petit poulet faut que je t’avoue. J’adore ça t’apprendre des nouvelles choses, mais je suis un peu inquiète pour ta mémoire à long terme. Pis pour ma santé mentale à court terme. Oui mon amour.  Tsé là, quand on revient de la garderie. Tu me demande à TOUS les soirs pourquoi j’arrête à la lumière […]

Read More

Bébé loup.

C’est les larmes aux yeux que je trouve pour la première fois le courage de te parler avec mon cœur. Pendant que tu dors confortablement blottis contre lui. Mon cœur qui t’as porté bien plus longtemps que mon ventre, tellement je t’ai désiré fort. Ces jours-ci tu préfères dormir dans ta balançoire, plutôt que dans […]

Read More

Je me pose trop de questions. 

Tu me fais sourire papa de la garderie propriétaire d’une rutilante mustang rouge décapotable. Tu la stationnes dans la rue, à 150 pieds de l’entrée, et non dans le stationnement. T’as Ben raison de prendre des précautions. Mon gars, c’est le premier qui pourrait la scratcher en passant, même si j’y tiens la main pis […]

Read More