Les différents modèles de couches lavables : savoir s’y retrouver.

Il y a plusieurs modèles de couches disponibles en ligne et en boutique et j’avoue qu’il peut être difficile de s’y retrouver. Aujourd’hui, je vais tenter de vous aider à vous démêler un peu.

Les différents modèles de couches :

  • La couche à poche.
  • La tout-en-un
  • La couche plate
  • La couche moulée ou préformée
  • Le sur-couche
  • La couche pour nouveau-né
  • La couche maillot

La majorité des couches sont dites ‘’évolutives’’ elles sont ajustables en longueur et en largeur avec des boutons pression pour convenir au plus de bébés possibles et surtout de la naissance de votre poupon jusqu’à sa propreté. Elles conviennent en moyennes aux bébés de 8 à 35 livres.

Il y a aussi des couches disponibles en différentes grandeur : petit, moyen ou grand.

La majorité des couches sont disponibles soit en version attachable avec velcro/applix ou avec boutons pression, à la préférence de chacun. Pour ma part, j’aime beaucoup les couches à velcro/applix !

Dépendamment des compagnies, il existe différents types de matériel de couches, et d’inserts. Il y en a en fibres naturelles et d’autres synthétiques. Elles ont des propriétés différentes, encore là, c’est une question de préférence.

differents-inserts

Différents types d’inserts de marques et de fibres différentes

La couche à poche.

La couche à poche a une ouverture à l’intérieur. L’ouverture se situe soit à l’avant ou à l’arrière de la couche. Il suffit d’y glisser l’insert absorbant avant l’utilisation. La plupart des mamans ‘’montent’’ toutes les couches lorsqu’elles les sortent de la sécheuse avant de les ranger. C’est-à-dire qu’elles ajoutent les inserts à chaque couche. De cette façon, les couches sont prêtes à l’utilisation à chaque fois. Pour ma part, je monte mes couches le soir devant la télévision, ni vu ni connu !

Lors du changement de couche, il est préférable de retirer l’insert de la couche et de les déposer séparément dans le sceau ou le ‘’wet bag’’ en attendant le lavage.

L’avantage de la couche à poche, c’est que l’on peut choisir l’insert que l’on y met, selon le degré d’absorption que l’on recherche et nos préférences personnelles.

À ce sujet, les nouvelles couches à poche «3.Ö »  d’Omaïki possèdent deux ouvertures : une à l’avant et une à l’arrière.  Il n’est donc pas nécessaire d’enlever l’insert après l’utilisation de la couche puisqu’il pourra sortir de lui-même dans la laveuse, ce qui diminue les manipulations à effectuer avec la couche souillée. On adore !

Les couches tout-en-un

La couche tout-en-un requiert moins de manipulation puisque tout est déjà en place. Les inserts absorbants sont cousus à l’intérieur de la couche. Il suffit de les rabattre et elle est prête à l’utilisation ! C’est donc la couche la ‘’plus facile’’ de toutes.

Certaines marques de couches ‘’tout-en-un’’, comme celle de Bummis, possèdent en plus une poche. C’est donc possible d’ajouter un insert supplémentaire à l’intérieur pour éviter les fuites en cas de long trajet en voiture, ou lorsque notre enfant est un grand mouilleur par exemple.

La reine des couches faciles d’utilisation est la tout-en-un d’AMP. Rien ne dépasse, c’est exactement la même chose qu’une couche jetable. La plus facile des plus faciles. Il est par contre possible que l’on doive y ajouter un insert supplémentaire si notre enfant est un grand mouilleur.

img_6159

Couche tout-en-un AMP

La couche moulée ou préformée

Est une couche plus absorbante. Conseillée pour la nuit. Effectivement, toute la surface de la couche est faite de matière absorbante. Elle nécessite l’utilisation d’un sur-couche afin de la rendre imperméable.

Elles sont offertes en plusieurs types de matériel dépendamment des compagnies.

Chez nous, la couche moulée Ö-dodo d’Omaïki, c’est LA solution qui me permet d’avoir des réveils au sec le matin.

Le sur-couche

Le sur-couche est la coquille imperméable que l’on ajoute par-dessus une couche moulée et qui permet de garder les vêtements de bébé au sec.

Il en existe en laine, mais la version la populaire est en PUL. Il suffit de passer une petite lingette à l’intérieur et il peut être utiliser à plus d’une reprise sans nécessiter de lavage.

img_6251

Surcouche Omaïki

 

La couche plate

Il s’agit en faits simplement d’inserts, que l’on plie (ou pas dépendamment du format) et que l’on dépose dans une surcouche imperméable.

Cette solution est très économique et peut vous permettre de compléter votre lot à petit prix. De plus, cela vous permet d’utiliser moins de place dans votre sac à couches lorsque vous êtes en déplacement. Cette solution est aussi très absorbante !

La compagnie Bummis, propose des beaux ensembles de ‘’couches plates’’ en coton biologique. Confort assuré ! J’ai testé cette option avec bébé Loup et j’approuve !

La couche 3.Ö d’Omaïki est très polyvalente et peut aussi être utilisée de cette façon.

img_6148

3 couches plates et un surcouche Bummis

 

La couche pour nouveau-né

J’avoue, j’avais un gros préjugé face aux couches lavables pour nouveau-né. Je me disais qu’elles allaient être utilisées tellement peu de temps que c’était un gaspillage d’argent. J’ai même récemment conseillé à mon amie qui vient d’avoir un bébé d’attendre quelques semaines avant de débuter les couches lavables. Pire que ça encore ! Je lui ai acheté des couches jetables numéro 1 à son shower.

Ceci étant dit, c’était avant d’avoir une bonne discussion avec Amélie de chez Bummis. Conversation durant laquelle je lui avouais mon incompréhension face à ces couches. Amélie m’a fait changer d’avis.

Les couches pour nouveau-né sont bien pensées. Je conseillerais pour ma part, l’achat de couches plates et de surcouches. Lorsque bébé est prêt à passer à une plus grande taille de couches ou aux couches évolutives, on entrepose les surcouches pour le bébé suivant, ou on les revend (les couches lavables ont une excellente valeur de revente). Les inserts peuvent être utilisés par la suite dans les plus grandes couches pour de l’absorption supplémentaire ou comme lingettes.

Bummis propose un super ensemble de couches pour nouveau-né, je recommanderais l’achat de deux ensembles pour un roulement idéal, ce qui vous reviendra encore plus économique que l’achat de couches grandeur nouveau-né et numéro 1.

Voici le lien pour les ensembles Bummis : http://www.bummis.com/ca/fr/nouveau-nes.php?adr=1

Il existe aussi des couches nouveau-né ‘’tout en un’’ et c’est définitivement un petit luxe que je vais me payer au prochain bébé. Surtout considérant le fait que bébé Loup a eu beaucoup de problèmes d’érythèmes fessiers dans les premières semaines de sa vie.

La couche maillot

Le mot le dit, c’est une couche pour la baignade ! Moins encombrante que sa version jetable et tellement plus mignonne, elle retient bien les selles, pas de surprises flottantes dans votre piscine!

img_3493

Bébé Loup et sa couche maillot  »Monaco » d’Omaïki

 

Il n’y a pas de solution miracle pour savoir quelles couches nous conviennent le mieux : il faut les essayer. C’est pourquoi je vous conseille d’avoir un lot de couches varié. C’est d’ailleurs le sujet de l’article de demain ! Je vous parlerai du lot de couches idéal…etc.

*** La couche en couverture est une couche  »Hiver au Chalet » d’Omaïki

*** chandail  »Chou » : La boutique au carré

Author: l’Emmèredeuse

L’emMÈREdeuse, c’est moi : Catherine.
Maman de deux (petits monstres) adorables garçons : Thomas aka Petit Poulet et Henri aka Bébé Loup.
Je suis copropriétaire d’une famille recomposée remplie d’amour et de folie.
Ma plume prend parfois des chemins humoristiques, parfois des plus sérieux, mais toujours ceux de l’authenticité et de l’humilité.
Maman Louve à mes heures. Je partage avec vous les petits et grands moments de mon quotidien de maman.
De maman ben ordinaire.
Qui travaille à temps plein … Pis qui fait son gros possible.